Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Sur le forum [Supprimé en 2014], Douka pose une question d'entraide. «Je trouve qu'il est dommage que rien ni personne dans le milieu scolaire ne permette aux enseignants de faire connaître officiellement les réalisations de leurs élèves. 
Qu'en pensez-vous ? Que faut-il faire pour susciter l'intérêt de nos directeurs, ministres ... ?»


La réponse d'encrier.be

Bienvenue Douka.

Cette petite avancée d'encrier.be dans le monde scolaire me réjouit et, pourtant, nous touchons là à un problème délicat sur lequel j'aurais aussi aimé avoir votre avis.

Pour résumer, le problème est: est-il concevable que des enfants puissent participer au contenu d'un site Internet tel qu'encrier?
Je crois que je ne me rends pas compte de la difficulté "juridico-psycho-moralo-philosophique de la chose...

Encrier a la volonté de réunir tout un chacun autour du livre, soit. Malgré tout, il s'adresse d'avantage aux créateurs, diffuseurs et prescripteurs qu'aux jeunes lecteurs/esthètes ;). Il me semble en effet impossible de faire se côtoyer des personnes de tous âges, tant dans un forum que via des pages personnelles. Pourtant je trouverais dommage et même stupide que les jeunes lecteurs, les destinataires mêmes de toutes ces attentions créatives, ludiques, éducatives, etc. se trouvent privés de commentaires:( .

Mais que faire, par exemple, des dessins d'un illustrateur qui peuvent plaire aux ados mais ne conviendraient pas à des 6 ans? Et, dans le forum, je ne peux pas non plus censurer tout ce qui s'écarte de "mon premier dico amusant":p !

Pour palier à cela, j'ai depuis le départ, l'idée de créer un site complémentaire dont le contenu serait approprié pour des enfants de 3 à 13-14 ans (cette tranche d'âge est probablement encore trop large).
Dans un scénario rêvé, le site, qui subirait obligatoirement une surveillance par voie de modération et, sans doute, une interactivité différée entre les membres, pourrait être alimenté par les enfants, les parents, les enseignants et les créateurs qui acceptent d'adapter leur communication à cette tranche d'âge. Outils mis en place: un forum, des pages personnelles et une invitation adressée aux enfants de créer leur contenu (à l'inverse de la tendance, des blogs ou des sites de coloriage).

Qu'en pensez-vous ? Est-ce seulement utile ?

Merci.