Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 


serpent_hiphop.jpg Que nous soyons ados ou adultes avec le même étonnement face au monde, la musique est un formidable vecteur de nos communications imparfaites. Certains morceaux de musique, découverts au hasard des ondes ou des liens, deviennent en un instant les bannières de nos sentiments. Sentiments que nous ne savions comment dire au monde. 

Avez-vous jamais utilisé la musique pour communiquer vos émotions ? Nous sommes sans doute très nombreux à le faire. Mais je m'aperçois, avec le temps, que nous sommes rarement entendus par ce biais (car il s'agit bien d'un détour). Curieusement, cet "échec" de communication n'est pas toujours une défaite. J'ai le sentiment que l'écoute, même personnelle, parfois en boucle, des morceaux qui nous touchent particulièrement, finit tout de même par nous apaiser. La mélodie, le timbre de la voix, les paroles, quelques fois peu ou pas comprises, racontent si bien à notre place ce que nous ressentons qu'au bout d'un temps très variable, nous sommes comme allégés d'un grand poids.

Souvent d'ailleurs, quelques mois ou années plus tard, l'écoute de morceaux tant appréciés provoque des impressions ambivalentes de nostalgie mais aussi d'un peu d'impudeur.

Je ne sais plus qui a dit "les chefs d'œuvre nous touchent parce qu'ils nous disent ce qui nous arrive".

Dans le commentaire, n'hésitez pas à communiquer les morceaux qui vous plaisent, et si vous le souhaitez, dites nous pourquoi. Merci.