Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Que faire devant une chagrin aussi immense et redoutable sinon le dévorer avant qu’il ne vous dévore quitte à en perdre ses repères et sa propre image, à devenir obèse : il fallait bien le manger ! Quelle autre solution ? Seuls les éclats de rire d’une jeune fille lui fera déglutir cet excès de chagrin et lui rendra la force de vivre. Il n’est plus comme avant, il est plus fort, il n’a plus peur.
 

 

Titre
Le poids d’un chagrin

Créateurs
Texte de Roxanne Marie Galliez
Illustrations de Sandrine Lhomme

Editeur
Auzou (Editions Philippe Auzou) 2008

ISBN : 978-2-7338-0965-5

Format
Album cartonné, 28 pages hors couverture, 21x26,5 cm, couverture plastifiée mat et vernis brillant repéré, imprimé en Chine

Résumé
Le poids d’un gros chagrin
Un jeune garçon rencontre sur sa route un gros chagrin qui le submerge. Pour s’en défendre, il le mange. Le chagrin recule puis disparaît. Mais le jeune garçon ne se reconnaît plus son image. Il rencontre une jeune fille dont il goûte les éclats de rires. Plus son rire entre en lui, plus le chagrin ressort. A présent, il se sent prêt à affronter n’importe quel chagrin.

Temps
Intemporel. La saison pourrait être le printemps avec ses petites fleurs dans l’herbe et les giboulées de chagrin. 

 

Découpage
(L'excercice des chiffres et des schémas appliqué aux histoires est parfois vivement critiqué. Encrier.be se livre tout de même à ce jeu car nous sommes curieux de voir si nous pourrons, à la longue, en tirer des enseignements et les confronter à des témoignages)

Plans Brève description Remarque Temps
1 Le bonhomme est heureux. Le héros est heureux. Imparfait
2 Arrive le chagrin. Arrivée de l’antagoniste. Passé
3 Le chagrin submerge le bonhomme. Début de solution : grignoter le chagrin. Lutte du héros et de l’antagoniste.  
4 Manger le chagrin. idem  
5 Manger encore pour que le chagrin recule. idem  
6 Le chagrin est mangé mais le bonhomme est changé. Fausse disparition de l’antagoniste.  
7 Le bonhomme est plus gros, il se croit plus fort.    
8 Le bonhomme ne se reconnaît plus. Il cherche encore du chagrin. Première et seule larme  
9 Rencontre de bonhomette et de son rire    
10 Le rire aide le bonhomme à se défaire (régurgiter) du chagrin. Don magique fait au héros.  
11 Le bonhomme se reconnaît à nouveau. Identité du héros retrouvée. Présent
12 Le bonhomme est guéri « Mariage » du héros.  


Illustration


Le chagrin est représenté par une boule de longues courbes et spirales de traits fins sombres entremêlées (ce que les marins appellent, je crois, un sac de nœud, et les enfants un « craboudgia », ça j’en suis certain).

Article à complèter... 

Si vous souhaitez nous aider dans cette tâche ou si vous souhaitez simplement être tenu(e) informée de l'avancée de l'article, n'hésitez pas à nous écrire via notre formulaire de contact.